Soutien à Rémi et Sophie

En procès le 7 novembre pour avoir collé des autocollants et écrit à la craie.

remi-sophie-070816-300x171

A l’occasion des actions non-violentes et pacifistes contre les armes nucléaires qui tous les ans marquent l’anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki qui ont fait des centaines de milliers de victimes, Rémi et Sophie participaient à une action de protestation devant le siège parisien du parti politique Les Républicains.. La police les a violemment interpelés et une plainte a été déposée contre eux.

Le motif de la plainte invoqué par le parti Les Républicains est « dommage grave, en l’espèce inscriptions et collage, cette destruction ayant été commise par plusieurs personnes agissant en qualité d’auteur ou de complice »…. pour le collage d’autocollants et une inscription à la craie sur la vitrine de son siège parisien.

Une inscription à la craie et des autocollants enlevés très rapidement et sans difficulté par des membres du parti Les Républicains dès la fin de l’action.

6aout-l-r

La convocation de Sophie et Rémi, militants non-violents contre l’arme nucléaire, est fixée au 7 novembre 2016 à 9h à la 29e chambre correctionnelle du TGI de Paris. Ils encourent jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

 

S’INFORMER

Sur le site d’ICAN France

Sur le site des Désobéissants

Sur le site du MAN

Sur le site de l’Humanité

Sur le site de La Croix

Sur le site du Journal de Saône et Loire

AGIR

cyberaction : Républicains ne vous TrUMPez pas de cible !

 

La page  facebook dédiée au procès des autocollants 

https://www.facebook.com/procesautocollants/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *